Perle de l'océan indien : la Réunion

SITUATION:
La Réunion est située dans l'Océan Indien par 21° de latitude sud et 55° de longitude et fait partie de l'archipel des Mascareignes. C'est une île volcanique qui a émergé de l'océan il y a environ trois millions d'années. Du fait du volcanisme, sa forme n'a cessé de se transformer progressivement pour, de nos jours, se présenter en cône aplati large de 75 km et haut de plus de 3000 m. Elle a une surface exiguë, 2512 km2 pour 207 km de tour.


Géographie
L'île compte deux grandes zones montagneuses volcaniques. La première couvre les deux tiers du nord, avec comme point culminant le piton des Neiges 3 070.50 m. L’effondrement de ses contreforts et l’érosion ont formé trois cirques au relief impressionnant : Salazie, Mafate et Cilaos. Leurs parois forment par endroit des falaises de plus de 1 000 mètres de hauteur. Ces cirques sont entaillés par un important réseau hydrographique dont les eaux rejoignent la mer en creusant de profondes gorges prolongées par des cônes de déjection. La seconde moins élevée, occupe la partie sud-est de l'île, point culminant le piton de la Fournaise, 2 631 m d'altitude, volcan de type hawaiien. Ce massif est formé de trois caldeiras emboîtées. Le volcanisme du piton de la fournaise est de type effusif, s'exprimant sous forme de coulées qui se déversent le plus souvent par des fissures latérales et qui peuvent s'étendre jusqu'à la mer. Les hautes plaines s'étendent entre ces deux zones montagneuses, la plaine des Cafres, des Palmistes, des remparts. L'île est bordée par une frange côtière de largeur variable.


Climat
La Réunion est une île tropicale dont le caractère montagneux, 40 % de sa superficie se trouve au-dessus de 1 000 mètres d’altitude, engendre de forts contrastes de température et de pluviométrie. On distingue deux saisons, de mai à octobre, la saison hivernale, l'hiver austral, de 18 °C à 25 °C sur les côtes, de novembre à avril l'été austral, chaud, pluvieux et cyclonique, de 25 °C à 32 °C sur les côtes. L'île se divise en trois grandes zones climatiques : la côte ouest "sous le vent" sèche et chaude, la côte est "au vent" vent et pluies abondantes, et les hauts de l'île avec des températures plus fraîches, et un ensoleillement qui se limite généralement au matin. 
L'île de la Réunion détient des records de précipitations. L’importance des pluies cycloniques et le relief élevé de l’île permettent à La Réunion d’enregistrer un certain nombre de records mondiaux de précipitations : il tombe en moyenne plus de 12 mètres d’eau par an sur le massif du piton de la Fournaise.   Paradoxalement, toute la partie ouest de l’île manque cruellement d’eau et doit faire face à des sécheresses
régulières.

Le climat de l'île est assez particulier: les conditions climatiques pouvant concerner des zones très restreintes, on parle de microclimats. Du fait de sa position (entre l'équateur et le tropique du Capricorne), elle jouit d'un climat tropical d'hémisphère sud mais à nuance océanique (parce qu’étant de dimensions restreintes, elle subit partout l'influence de l'océan). Mais plus on s'avance dans l'intérieur des terres et, donc, plus on prend de l'altitude, plus le climat océanique du littoral va se dégrader en climat tropical de
montagne.

L'île est presque continuellement dans le flux d'alizés d'orientation générale sud-est/nord-ouest. Ses températures sont relativement élevées sur le littoral. Les villes côtières jouissent d'une température moyenne s'échelonnant de 23° à 25° environ. Avec les différences d'altitude, les variations de températures
  moyennes mensuelles sont sensibles. Les températures se rafraîchissent progressivement dès lors qu'on monte dans les hauts. Pendant la saison fraîche, qui s'étend de mai à octobre, on peut relever dans ces régions des températures négatives en certains endroits; des chutes de neige ont déjà été observées sur
  le Piton-des-Neiges mais le climat n'est pas assez dur pour que la neige persiste. Durant la saison chaude, de novembre à avril, l'île vit au rythme des cyclones. En effet, de par sa situation, elle se trouve sur le passage de ces phénomènes météorologiques. Ils naissent à proximité de l'équateur, dans la zone de convergence intertropicale et se déplacent en effectuent un double mouvement: ils tournent sur eux-mêmes, dans le sens des aiguilles d'une montre, tout en se déplaçant selon des trajectoires pas toujours
prévisibles.

Picture